Résultats 36 - 40 de 65
  • 372, rue Sainte-Catherine Ouest, espace 403
    Montréal, QC
    H3B 1A2

    Créée en 1991, la Galerie B-312 appuie la recherche et le développement des arts visuels par un programme soutenu d’activités : expositions, performances, visites d’ateliers, conférences, tables rondes, publications, concerts. Elle encourage les artistes à différentes étapes de leur carrière...

  • 4001, rue Berri, local 105
    Montréal, QC
    H2L 4H2

    Le Groupe Intervention Vidéo (GIV) est un centre d’artistes dont le mandat multiple est de distribuer, diffuser et produire des vidéos indépendantes réalisées par des femmes. Il soutient la pratique des arts médiatiques dans ses différentes formes et courants, tant...

  • 3910, rue Sainte-Catherine, Est
    Montréal, QC
    H1W 2G4

    L’imprimerie, centre d’artistes est un espace de production voué aux pratiques de l’imprimé et du photographique.
    Les artistes et créateurs de tous milieux (arts visuels, design, illustration, édition, arts vivants ou autres) y sont les bienvenus, peu importe leur...

  • 185, rue Christophe-Colomb Est
    Québec, QC
    G1K 3S6

    Fondée en 1978, LA CHAMBRE BLANCHE est un centre d’artistes autogéré voué à l’expérimentation et à la diffusion des arts visuels. Plus spécifiquement, son mandat s’articule autour d’une réflexion sur les pratiques installatives et in situ selon quatre avenues :...

  • 541, rue Saint-Vallier Est, C. P. 2
    Québec, QC
    G1K 3P9

    * MESSAGE IMPORTANT *
    La Bande vidéo déménagera temporairement ses bureaux ainsi qu’un studio, au 3e étage de la Caserne Dalhousie (Ex Machina), 103 rue Dalhousie, à Québec, près du Musée de la Civilisation, du 1er septembre 2019 au 1er...

Pages

La première version numérique du Répertoire des centres d’artistes autogérés a été lancée à l’automne 2014. Ce Répertoire, destiné à prendre la relève de celui qu’a publié le RCAAQ à tous les quatre ans jusqu’en 2010, recense les collectifs et les centres d’artistes du réseau, fournit une carte de géolocalisation, les informations de base sur chaque centre, ainsi qu’un lien direct vers le site de chaque organisme. Son format numérique facilite la mise à jour régulière des informations et la recherche par mots-clés, et assure un accès facile et gratuit à tous, dans les deux langues officielles. L’ARCA déploie beaucoup d’effort pour maintenir à jour le Répertoire au moyen d’une stratégie simple, bien qu’imparfaite, de collecte de données à même les outils de communications des membres, ce qui leur évite un surcroît de tâches. Notre ambition à court terme est l’élaboration d’une seconde version qui offrirait quelques champs de recherche additionnels, des profils rafraîchis en Français et en Anglais (en LSQ, en cri?), des visuels, etc., le tout remodelé à l’image de l’ARCA (en évolution continue), et peut-être même, une version imprimée sur demande.